Visite de l'église Notre Dame de l'Assomption
Sainte-Marie-de-Cuines

Du 17 July au 21 August

Présentation

Bel exemple du premier art roman, le chevet de l'église de Sainte-Marie-de-Cuines a conservé son décor d'arcatures et de bandes lombardes. La porte d'accès à la nef se situait à l'emplacement de l'actuel escalier qui monte au clocher.
En 1713, Claude Rosaz et Jean Simond construisent le retable qui est conçu comme un arc triomphal avec des colonnes torses où s'enroulent laurier, roses et grappes de raisin.
Le tableau central représente l'Assomption de la Vierge. A l'attique, quatre colonnes torses encadrent Dieu le Père bénissant l'assemblée. Dans les niches latérales, les statues de saint Joseph et saint Antoine ermite.
Une cloison ferme le choeur en cul-de-four : cette partie servait autrefois de sacristie et on y accède par deux portes ouvertes dans le retable. Les frères Gilardi réalisent le retable du Rosaire en 1845 (c'est un retable néo-classique avec colonnes torses) et en 1894, Molino celui du Sacré-Coeur.

Tarifs

Free access.